Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toi, tu creuses.

19h04

Publié le 16 Mars 2015 par Santakam

19h04

C'est l'histoire de cet impossible que nous brûlons de concrétiser.
La chose irréalisable que nos fantasmes ont épuisée.
Ce que l'imaginaire n'a pourtant pas encore délavé
Quand la douille de courage se barre au moment d'armer

Ce peut-être ma peau après le combat
Ton bonheur que l'être abscons bat.
Un chaos qui accouche l'absolution
Un terreau de mauvais nerfs qui fait pousser la solution

Moi j'aime qu'on sache que je t'attends.
J'aime qu'on devine que je m'éprends
De toute une partie de ta structure
et que j'en force les ouvertures.

J'aime que nos échappées soient vaines.
Et prendre la fuite comme une aubaine.
Tenter, tant qu'est l'escapade
de mes lèvres sur ton arcade.

J'adore qu'on me pense perdue
Que la corde sensible m'ait pendue
Que nos contours valsent à des branches
Inspirant la phobie des feuilles blanches.

L'automne alors, peut bien se marrer
et nous lui ferons concurrence
A croire au final que le fer, plaît
Et les soupirs sont en carence

Commenter cet article